Commentaire de Darksiders 3: "Transformer la série du clone de Zelda en copieur Dark Souls a porté ses fruits"

Commentaire de Darksiders 3: "Transformer la série du clone de Zelda en copieur Dark Souls a porté ses fruits"
5 (99.2%) 25 votes


C'est l'Armageddon. La fin du monde. Les forces du ciel et de l'enfer mènent la guerre sur une terre brûlée. Vous devez traverser ce paysage déchiré en tant que l’un des quatre cavaliers de l’Apocalypse pour vaincre de puissants ennemis et mettre au jour un sinistre complot. C'est une configuration aussi impressionnante en 2018 qu'en 2010, lorsque le premier jeu de Darksiders a fait son entrée sur la scène, même si de nombreux détails ont changé pour la troisième entrée de cette franchise post-apocalyptique.

Dans Darksiders 3, vous incarnez Fury, l'un des cavaliers de cet univers. Je dis "cet univers" parce que les cavaliers primitifs de la mythologie biblique sont souvent appelés guerre, mort, peste et famine, alors que Darksiders a Guerre, mort, fureur et conflits – et que l'allégorie biblique existe en grande partie pour nous faire réfléchir à notre vit dans la contemplation solennelle, Darksiders existe pour être totalement rad.

J'espère que Darksiders 3 m'a fait sentir ça cool tout le temps au lieu de m'arrêter pour me faire attendre que la pièce soit chargée.

Pas exactement la prochaine génération de graphiques

En tant que sorcière, votre mission dans Darksiders 3 est de traquer et de tuer les manifestations physiques des Sept péchés capitaux: Envie, Colère, Avarice, Paresse, Luxure, Gourmandise et Fierté. Et pour les premières heures du jeu, c’est aussi simple que cela: Fury n’interroge ni ne tient compte des conséquences de sa mission. Elle échoue de Sin à Sin alors qu’elle assassine brutalement tout sur son passage. De même, je ne faisais que profiter de la fête au début – cela fait six ans depuis et c'est un plaisir de revisiter ce cadre unique. Mais lentement, sûrement, des fissures commencent à apparaître.

Parfois, ces fissures sont tout à fait littérales, car Darksiders 3 a du mal à tirer son poids visuel. Les modèles de personnages peuvent sembler flous et plats, même par rapport à leurs précédentes itérations. Comparez Vulgrim ou Ulthane tels qu'ils apparaissent dans Darksiders: Warmastered Edition ou Darksiders 2: Deathinitive Edition et vous remarquerez certains détails (tels que les rides et la peau écarlate de Vulgrim, ou les yeux et les tatouages ​​d'Ulthane) semblent encore pires dans Darksiders 3. Mais ceci est pire ce n’est que la pointe de l’iceberg en ce qui concerne les problèmes graphiques de Darksiders 3.

Dans ses pires domaines, le taux de trame de Darksiders 3 peut trébucher. Et même dans les meilleures zones, le taux de trame est instable et connaît souvent de petites bosses. Fréquemment, lorsque je tournais ma caméra dans un coin, j'attrapais des éclairs de blanc au bord de l'écran, car certaines parties du niveau étaient chargées. L'affichage contextuel de la texture peut être fréquent et perceptible, en fonction de la zone. De même, certaines zones souffrent d'un besoin constant de chargement, ce qui vous oblige à rester sur place pendant que vous attendez que le jeu rattrape son retard. Une pièce censée être plongée dans l'obscurité était bien éclairée à l'entrée. Donc voilà. Il y a plus que quelques problèmes techniques.

Il y a aussi, occasionnellement, des défis vraiment irritants. Plusieurs énigmes mettent à l'épreuve votre capacité à vous rendre d'un point A à un point B dans un délai déterminé, mais ces fenêtres sont incroyablement strictes et vous aurez souvent un objectif supplémentaire à remplir (appuyez sur un commutateur, lancez un boomerang, poussez un bloc , etc.) et le puzzle devient alors une corvée frustrante lorsque vous affrontez des restrictions arbitraires. Vous voyez ce que vous devez faire, vous savez ce que vous devez faire, maintenant si seulement le jeu vous permettait de le faire.

Ce ne sont pas tous les casse-tête, ni même la majorité d'entre eux, mais au lieu de regarder en arrière avec tendresse et de penser: «J'étais si intelligent quand j'ai compris cela," je me trouve grimaçant en pensant que "je suis si heureux que ce soit derrière moi et je n’aurai plus jamais à y faire face " Ce n'est pas un grand sentiment.

Combat: la grâce salvatrice

S'il faut trouver une lueur d'espoir, c'est que le choix de Gunfire Games de se concentrer sur le combat et sur une carte du monde labyrinthique pour cette entrée – transformer la série de clone de Zelda en un imitateur de Dark Souls – a porté ses fruits. Le fouet de Fury s'attaque aux démons, aux anges, aux morts-vivants, aux insectes massifs et à d'autres animaux dotés d'une puissante fente, et les diverses autres armes auxquelles elle a accès à mesure que l'histoire avance sont aussi satisfaisantes à utiliser.

Fury a toujours accès à son fouet distinctif, mais il existe également un puissant marteau, des poignards de flammes, une lance de foudre et une épée imprégnée du pouvoir du gel. Mieux encore, vous pouvez passer librement de l'un à l'autre instantanément, avec sans frais ni pénalité. J'étais enthousiaste à l'idée d'essayer ces armes mystiques au fur et à mesure que je les acquérais, jouant avec chacun pour comprendre son rythme et ses capacités.

Plutôt que de s’appuyer sur un brassage de boutons aveugle ou sur une mémorisation combo, le combat de Darksiders 3 est une question de timing. Faites une pause pendant une seconde entre les coups du fouet de Fury et au lieu d'un balayage, elle effectuera une attaque en sens inverse. Maintenez le bouton d'attaque et Fury créera un vortex mortel autour d'elle. Et le plus satisfaisant de tous, attaque juste après une esquive et elle exécutera un coup spécial qui inflige de gros dégâts et possède un flair visuel.

Je découvrais toujours de nouveaux méchants sur lesquels utiliser ces jouets, et cette constante introduction de nouveaux ennemis m'a obligée à adopter de nouvelles stratégies, tout comme je sentais que je maîtrisais tout ce qu'un groupe d'ennemis devait me lancer. Même les guerriers squelettes les plus élémentaires peuvent être mortels quand ils sont sous-estimés. Il est donc primordial de se concentrer et de choisir un moment précis. Et vraiment, c'est amusant! Bien sûr, je suis souvent mort et oui, les ennemis sont placés de manière à punir l'insouciance, mais il est excitant de se sentir mis au défi de manière à rester constamment sur ses gardes.

Darksiders 3 réussit également en termes de présentation. C'est comme si les fans du jeu l'attendaient – sinon dans la structure et la substance, du moins dans l'histoire et le style. La mission de Fury, qui consiste à éliminer les sept péchés capitaux, offre au jeu de nombreuses possibilités de créer des créations excessives inspirées de bandes dessinées pour lesquelles la série est chère, et la conspiration révélée dans les premiers Darksiders est présentée comme étant beaucoup plus grand que tout le monde l’avait pensé auparavant.

Et bien que "la fin du monde" puisse évoquer des images de dégradation et de destruction, les environnements de Darksiders 3 sont saturés et évocateurs. Par exemple, je ne pense pas avoir jamais apprécié une section sous-marine autant que je le fais dans ce jeu, principalement parce que je viens de regarder toutes les jolies couleurs.

Pour tous les autres défauts de Darksiders 3, on ne peut pas accuser Gunfire Games de manquer de respect ou de ternir la vision du créateur original, Joe Mad. Ceci est un Armageddon qui suinte cool.

Pour qui est Darksiders 3?

La série Darksiders a toujours existé comme un produit de milieu de gamme, davantage motivée par une vision créative que par les campagnes de marketing sophistiquées et coûteuses des titres AAA. Darksiders 3 ne change rien à cela. Ce n'est tout simplement pas aussi bien fait que sa concurrence.

Je regarde le bégaiement du nombre d'images par seconde pendant que je tente de combattre un boss avec une attaque incroyablement difficile à éviter, et pense: "Ce jeu est une connerie". Mais ensuite, j'ai battu le patron et j'ai vu Fury anéantir une légion d'anges morts-vivants avec une lance en forme d'éclair et je me suis dit: "Putain, c'est génial!" Je pardonne les défauts et les failles du jeu parce que j'aime la sensation de ce monde, j'aime voir l'histoire se dérouler et les attaques de Fury me donnent le sentiment d'être puissantes … mais Darksiders 3 mérite-t-il réellement ce pardon? Est-ce que quelque chose peut être assez cool pour que, par comparaison, les performances médiocres cessent d’être un problème?

Si vous avez répondu oui, Darksiders 3 est fait pour vous. Sinon, eh bien, ce n'est pas comme si c'était la fin du monde.

Testé sur PS4 Pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *